Concert contre le Cancer : la réussite d’une équipe

Un concert pour collecter de fonds pour la recherche contre le cancer. Comment mener à bien un tel projet sans une équipe motivée et structurée ? Impossible. Et ce n’est pas l’instigateur de cette association, reconnue en l’espace d’un an sur la place d’Angers et même au-delà, tout aussi motivé et disponible qu’il soit, qui aurait pu, seul, mener à bien ce projet. Retour sur l’histoire de ce beau projet dont l’objectif reste d’aider les hommes touchés par un cancer en soutenant des soignants dans leur travail et en libérant la parole de ceux qui n’osent pas parler de leur maladie. 

CA de Cancer Osons
Le conseil d’Administration de Cancer Osons sur la scène du Chabada à l’issue du second Concert contre le Cancer. De gauche à droite : Hervé, Sadia, Gérard, Catherine, Olivier, Valérie et moi. (manquent Christine, Maribé et Jean-Paul, excusées). (photo Eric Mauricard)

Rendons à César ce qui lui revient. L’idée du Concert contre le Cancer, c’est un groupe musical Angevin, « Rope – tribute of Pink Floyd », qui l’a eu en janvier 2018. Très sensible aux messages publiés sur les réseaux sociaux par votre serviteur, alors que j’étais en chimiothérapie à l’institut de Cancérologie de l’Ouest, ce groupe a proposé d’organiser un concert pour m’apporter son soutien, en remerciement des articles que j’avais écrit lorsque j’étais journaliste pour un magazine d’information angevin, aujourd’hui disparu. Une bonne intention, mais qui n’avait d’intérêt que si on y associait tous ceux qui sont touchés par un cancer. L’idée d’un concert auquel se sont associés deux autres groupes : The Hyman’s puis un peu plus tard, Tramp experience, est alors née. Restait à le mettre sur le rail, pendant « Movember », le mois consacré aux cancers masculins.

Mais pour le mener à bien il était indispensable de créer une entité juridique. Après avoir lancé l’idée sur les réseaux, quatre personnes m’ont rejoint lors d’une première rencontre dans un bar Angevin : Nicolas Nithart, Catherine Goizet, Jean-Paul Pique et Maribé Viau. Ce sont eux les piliers de cette association, qui organisera, avec d’autres bénévoles arrivés par la suite : Valérie Raimbault, Olivier Guichard, Gérard Pelletier (second malade de l’association…), Christine Chambraud, Martine et Eric Mauricard, Evelyne Moisson, Françoise et Stéphane Bertrand, Nicolas Mayart, Lex Gatineau, qui réussissent la première édition du Concert contre le Cancer le 16 novembre 2018. Cette première édition était organisée au Chabada, la salle des musiques actuelles, devenue pour l’occasion la salle des musiques des années 60-70.

Fort de cette réussite et après le départ de Nicolas Nithart, que je remercie pour son travail, vers l’Ile de la Réunion, l’équipe se structure. Valérie prend en charge avec Jean-Paul, la programmation musicale et les relations presse. Un rôle qu’elle mène avec professionnalisme et qui nous permet de présenter deux groupes nouveaux, de grande qualité, sur la scène du Chabada, le 16 novembre 2019 : Kind of Queen, tribute de Queen et The Jack, tribute d’AC / DC. Succès garanti puisque le Chabada affiche de nouveau complet, une semaine avant la date du concert. 

Les bénévoles de Cancer Osons
Avec les adhérents et bénévoles pour le concert des Heyman’s, à l’Avant-Scène de Trélazé. (Photo Eric Mauricard)

Mais une telle entreprise ne peut fonctionner sans l’aide de personnes qui agissent dans l’ombre et qui contribuent indéniablement à son succès. C’est le cas de Catherine et Olivier, chargé des finances. Une tache pas des plus agréables, surtout quand il faut remplir les formulaires qui permettront de régler les musiciens et les charges sociales, gérer la Sacem et que toutes les factures liées à l’organisation de l’événement. Pas agréable mais indispensable, d’autant qu’elle nécessite une certaine rigueur, ce qui n’est pas toujours mon cas. Idem pour Gérard, ancien restaurateur, qui s’est tout naturellement chargé d’approvisionner en boisson et en nourriture, avec Catherine, les musiciens, techniciens et bénévoles. On ne les remerciera jamais assez pour leur travail.

Remerciement aussi à Sadia El Ouari, présidente de la Voix des Femmes, une association militante du quartier Monplaisir à Angers qui a rejoint l’équipe, au printemps 2019. C’est son association qui assure avec brio et délice, la restauration extérieure, pour les spectateurs du concert du Chabada. Merci aussi à Hervé Rolland qui nous a également rejoint en janvier et qui s’est chargé avec Olivier de contrôler les accès des salles de l’Avant-Scène et de Claude Chabrol, concerts supplémentaires, organisés exceptionnellement cette année. 

Enfin ce concert ne fonctionnerait pas sans les adhérents, bénévoles pour cette occasion unique, que sont Martine et Éric qui ont assuré la distribution des billets achetés et non distribués, et la vente sur place pour le concert organisé Salle Claude Chabrol, ainsi que des badges forfaits sur les trois salles. Remerciement à Annick, mon épouse, Evelyne, Françoise, Stéphane, pour l’aide apportée notamment aux vestiaires.

Quant à moi, je n’ai plus qu’à m’effacer devant tous ces bénévoles sans qui je n’aurais pas pu mener à bien l’entreprise. Même si je suis omniprésent sur les réseaux sociaux, toujours très mobilisé, malgré la fatigue liée à la maladie et ses traitements, le succès de cet événement, n’est en rien le mien, même si certains me l’attribuent en tant que dirigeant, mais bien celui d’une équipe que je salue au travers cette publication. C’est aussi, ne l’oublions, le vôtre spectateurs enthousiastes qui participez, ainsi que celui des partenaires, collectivités, entreprises et associations, plus nombreux que l’an dernier, qui nous ont rejoint en organisant des collectes locales. Chapeau bas et grand merci à tous et rendez-vous pour la prochaine édition qui aura lieu le 14 novembre 2020, toujours au Chabada à Angers, en espérant que d’ici là que la sale bête saura, grâce aux médecins de l’Institut de Cancérologie de l’Ouest, Paul Papin à Angers, se maintenir à distance.

Concert Contre le Cancer, chronique d’un succès annoncé

Ils étaient plus de 300 hier soir, dans la salle Claude Chabrol, à applaudir le groupe nantais Tramp expérience, l’un des meilleurs tributes français du groupe britannique Supertramp. Avec le théâtre de l’Avant-Scène mercredi et le Chabada, samedi soir, complet plusieurs jours avant les dates, le nombre de places vendues et les bénéfices versés au profit de la recherche contre les cancers masculins devraient atteindre des sommets. 

Supertramp à la salle Claude Chabrol à Angers (Photo Eric Mauricard)

Ambiance de folie hier soir, dans la salle Claude Chabrol. Presque remplie, la salle angevine a vibré au son du groupe rock progressif britannique formé à Londres en 1969 par Roger Hodgson et Rick Davies. Adoubé par Roger Hodgson en personne, le groupe nantais Tramp expérience a su convaincre un public de connaisseurs et de nostalgiques de ces années d’insouciance. Il suffisait de fermer les yeux pour se retrouver propulsé 40 ans en arrière, en 1979, année où ce groupe légendaire sortait son disque Breakfast in America. Une époque où tout était permis. Ou presque. 

De Dreamer à It’s rain again, en passant pas Fool’s Ouverture (8 minutes de musique orchestrale), et The logical song, le groupe tribute a rendu un hommage appuyé au groupe britannique, largement applaudi par des spectateurs enthousiastes, dansant sur leur siège et sur la scène de la salle Claude Chabrol à la fin du spectacle. Un public acquis à la cause des organisateurs, comme de la musique, pas vraiment pressé de quitter la salle, comme l’an dernier au Chabada.

Un très bon début qui augure d’une bonne ambiance pour les deux autres concerts, celui des Heyman’s, tribute des Beatles, vendredi soir au Chabada et surtout de Kind of Queen, tribute de Queen, et The Jack, tribute de AC/DC. Ces deux salles étant complètes depuis plusieurs jours, nul doute que la recette fonctionne, tant pour la cause, le soutien aux hommes touchés par un cancer, objectif du mouvement Movember, que pour les passionnés de musique rock, qu’ils soient soixantenaires pour la plupart, ou plus jeunes, cette musique ayant traversé les époques. C’est d’ailleurs ce qui a séduit au premier chef les organisateurs de ce festival caritatif.

Pour la seconde année consécutive, l’association Cancer Osons, désormais soutenue par des entreprises locales, des clubs sportifs et des associations, qui organisent des opérations internes ou publiques dont les fonds sont reversés à l’association puis ensuite redistribués aux structures de recherche et de lutte contre le cancer, devrait faire un carton.

Concert contre le Cancer 2019 : 3 lieux, trois ambiances et une grande cause

La seconde édition du Concert contre le Cancer, organisé par l’association Cancer Osons ! se prépare. Cette année, cet événement dont l’objectif est de collecter des fonds pour aider les médecins chercheurs et la recherche clinique à progresser, se décline sous la forme d’un triptyque. 3 lieux différents, mais toujours une ambiance de folie, pour faire oublier, l’espace de quelques heures, la maladie.

Femmes, hommes, enfants, jeunes et vieux, le cancer touche désormais tout le monde et les malades sont des plus en plus nombreux. Fort heureusement les traitements progressent et si certains en guérissent d’autres voient leur durée de vie progresser. Ce qui est déjà beaucoup.

Mais le processus est long et chacun a besoin d’aide, de soutien, de compréhension, pour arriver à vivre et ne pas sombrer dans la déchéance et l’abandon. La musique contribue à redonner de l’espoir, à tisser des liens mais aussi, pour ce qui nous concerne à collecter des fonds pour aider les médecins à aller encore plus loin dans leurs recherches.

Cette année le Concert Contre le Cancer est organisé dans trois salles, différentes par la taille et l’ambiance. Le petit théâtre de l’Avant-Scène, ne sera pas sans rappeler, avec ses 135 places, les premières années des Beatles, quand ils se produisaient dans les caves et sous-sol de Liverpool. La Salle Claude Chabrol avec ses 350 places, conviendra très bien à ceux qui veulent écouter les mélodies de Supertramp, confortablement assis dans un fauteuil. Enfin le Chabada, point d’orgue de cette semaine de folie, pour les organisateurs et les spectateurs conviendra tout à fait aux amateurs de Queen et AC/DC. 

N’oublions pas que ce concert s’inscrit dans l’opération Movember, le mois dédié aux cancers masculins et à leurs conséquences. Des opérations seront organisées dans plusieurs entreprises d’Angers, chez SCANIA qui nous suit depuis l’an dernier, avec une opération moustache encore plus grande, ouverte aux hommes comme aux femmes (avec des badges…), EVOLIS, le leader mondial des imprimantes à cartes, les Galeries Lafayette d’Angers avec décor et spectacle aux couleurs de Movember, la MGEN49, mutuelle de l’Éducation Nationale et les Ducs d’Angers qui vont soutenir notre cause lors d’un match de la ligue Magnus. D’ici la fin du mois d’autres devraient se joindre à nous pour donner encore plus d’ampleur au mouvement que nous avons initié à Angers.

Alors messieurs, vous avez un cancer de la prostate ou des testicules, n’ayez pas honte, avec nous vous n’avez plus de raison de vous cacher. Et en attendant rejoignez-nous et prenez votre billet, vous ne le regretterez pas !    

Réservation billets :

Tramp expérience : https://www.helloasso.com/associations/cancer-osons/evenements/cancer-contre-le-cancer-2019

Kind of Queen & The Jack : https://billetterie.lechabada.com/?id_event=340

The Heyman’s : Concert complet.