3e Concert contre le cancer masculin / Prostate Music Tour, l’heure du bilan

Les organisateurs du 3eme concert contre le cancer n’ont pas réussi à remplir le Chabada comme ils l’avaient envisagé. Mais avec 600 spectateurs sur les 650 autorisés, – restrictions sanitaires obligent -, ce fut suffisant pour mettre le feu au Chabada. D’autant que les groupes « tribute » présents sur la scène ont assuré le spectacle pour le plus grand bonheur de ceux qui étaient restés à Angers pour soutenir la cause défendue par l’association Cancer Osons ! Un grand merci à l’équipe du CHABADA à Angers pour son professionnalisme et son accueil chaleureux

Les Fortunes Tellers Tribute des Rolling Stones (Photo Pascal Riondy)

« Je suis complètement bluffé par la prestation des Fortune Tellers (tribute des Rolling Stones). J’ai l’impression de voir Mick Jagger sur scène », disait un spectateur enthousiaste, venu tout spécialement pour applaudir ce groupe qui rend hommage au groupe britannique de la plus belle des manières. Avec un son particulièrement léché et la gestuelle du chanteur qui n’a pas hésité à enlever ses vêtements sur scène pour mettre en émoi les femmes présentes dans la salle.

Mégaphone Tribute de Téléphone Photo Nathalie Thual )

Même enthousiasme lorsque le groupe Lyonnais Mégaphone, tribute de Téléphone, à lancé les premiers accords d’« un autre monde », l’un des morceaux fétiches du groupe français. Interprété par Fabrice Dutour (Jean Louis Aubert), un chanteur aux longs cheveux blancs qui n’a pas laissé insensible les fans présents dans la salle chauffée à blanc du Chabada. Connaissant toutes les chansons du groupe, les fans ont repris en cœur tout le répertoire égrainé, à la note près par Mégaphone, pendant l’heure qui leur était imparti. Il suffisait de voir les spectateurs danser et sautiller sur place pour comprendre que le message passait et que la sauce initiée par les bénévoles de l’association Cancer Osons était en train de prendre. 

FUZZ Top Tribute de ZZ Top (Photo Patrice Touchet)

Autre tonalité, pour un spectacle tout en couleur et en riffs de guitares très appuyés par les barbus de Fuzz Top, qui ont repris avec force et vigueur les standards du groupe texan ZZ top. Avec plusieurs changements de costumes et guitares assorties, les Viennois de Fuzz Top ont littéralement envouté un public qui ne connaissait pas vraiment le groupe original de blues rock, originaire de Houston, Texas, aux États-Unis. Ce groupe atypique a connu le sommet de sa gloire dans les années 1970 et 1980 avec plus de 70 millions d’albums vendus à travers le monde, dont la moitié aux États-Unis.

Du côté des organisateurs on tire un bilan plutôt satisfaisant, même si le nombre de billets vendus comblera tout juste les frais engagés. La crise sanitaire, le pass sanitaire, exigé à l’entrée, le port du masque obligatoire et surtout l’envie irrépressible de nombreux angevins de profiter de ce dernier pont avant l’hiver et une éventuelle reprise de la pandémie, ont pesé dans la balance. « Dans tous les cas nous étions bloqués à 650 personnes et s’il nous en manque 50 pour faire salle pleine dans ce contexte sanitaire, ce n’est pas bien grave », déclare le président de Cancer Osons. « Nous voulions organiser ce concert coûte que coûte, après une année d’interruption pour cause de confinement. Nous avons tenu notre pari et c’est l’essentiel ». 

Les bénévoles de Cancer Osons (photo Mario Fournier)

Il suffit de parcourir les réseaux sociaux du week-end pour constater que les spectateurs sont très satisfaits du programme concocté par l’association et nombreux sont ceux qui, heureux d’avoir retrouvé l’ambiance des deux premières éditions, ont pris date pour l’an prochain. La 4e édition est prévue le 19 novembre 2022, toujours au Chabada. En attendant les organisateurs préparent déjà une réplique de ce concert en Bretagne, du côté de Lorient.  

Malgré tout ce concert devrait dégager un bénéfice net de 2 000 € qui sera ajouté aux dons des entreprises locales et clubs investis dans le mouvement Movember. Un appel à projet sera ensuite lancé auprès des établissements de cancérologie ou possédant une unité de cancérologie, afin de soutenir un ou plusieurs projets prenant un compte les cancers masculins. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.